La Fin de Casanova

Marina Tsvétaïeva

Traduction et présentation d’André Markowicz

Lire un extrait de La Fin de Casanova

18,00

La Fin de Casanova, pièce majeure du théâtre de Marina Tsvétaïéva (1892-1941), l’un des poètes de langue russe les plus exceptionnels, a été composée en 1919, juste avant l’exil en Tchécoslovaquie, puis en France.
C’est l’histoire d’un adieu, l’histoire d’une passion, écrite dans une langue brûlante, à la limite extrême de la rupture – une méditation lyrique sur la mort et l’amour impossible.

Pour la première fois traduite dans le respect de sa forme, cette pièce tragique est tout à la fois l’un des sommets de la poésie de Marina Tsvétaïéva et une œuvre dramatique dont la force éclate à l’épreuve de la scène.

A. M.

Informations complémentaires

Poids 0.220 kg
Dimensions 13 × 21 × 1.7 cm
Auteur

Marina Tsvétaïeva

Pages

112

Date de parution

25/02/2021

ISBN

978-2-490982-05-9

Tirage

Le tirage de La Fin de Casanova, de Marina Tsvétaïéva achevé d’imprimer sur Munken pure rough en avril 2020 sur les presses de Média Graphic à Rennes, a été limité à cinq cents exemplaires numérotés de 1 à 500 signés par le traducteur.

Il a en outre été tiré un certain nombre d’exemplaires hors commerce.

Traduction

Traduit du russe par André Markowicz